Les publications des membres de la Société Française d’Histoire Maritime (SFHM)

Publication : Marie-Étienne PELTIER. Capitaine corsaire de la République 1762-1810.  Éditions Coiffard. Octobre 2017.

M-É PELTIER. Capitaine corsaire de la République 1762-1810

Oct 17

     Tugdual de Langlais entraine ses lecteurs une nouvelle fois dans le monde maritime. Après la vie de L'armateur préféré de Beaumarchais, Jean Peltier Dudoyer, celui qui a aidé au transport de l'aide aux Insurgents américains et mené une vie passionnante jusque dans l'Océan Indien. Dans ce nouveau récit, l'auteur nous fait suivre les aventures du fils de Jean Peltier, Marie-Étienne, capitaine au long cours, qui va devenir capitaine corsaire pendant la Révolution française. Les Anglais seront ses premières prises et le hasard lui fera capturer un navire américain qui l'a agressé. Il se trouve ainsi être une des causes de la déclaration de la "Quasi-War" (Quasi-guerre) entre la France et le pays dont son père avait soutenu l'indépendance, les États-Unis. La course le mènera dans l'Océan Atlantique Sud et à Saint-Domingue. Son goût de l'aventure lui fera rejoindre ensuite l'Océan Indien, comme son père, et même les Indes danoises. Madagascar verra la fin de cette vie passionnante.

 

 

Collectif. Directeurs d’ouvrage : Maryline Crivello, Dionigi Albera, Mohamed Tozy. Dictionnaire de la Méditerranée.

Dictionnaire des flibustiers des Caraïbes

Avr 17

     De Nicolas Amon, dit Petit-Génézé, à Isaac Veyret, Jacques Gasser nous plonge dans les aventures de ces marins exceptionnels dont certains, tels François l’Olonnois ou Grammont, lancèrent de grandes expéditions contre les possessions espagnoles aux Amériques.

 

 

David Plouviez, L’économie de la guerre navale de l’Antiquité au XXe siècle, Revue d’Histoire Maritime, n°22-23, Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2017

Revue d'histoire maritime n°22-23

Jui 17

     À travers ce numéro, les directeurs de la Revue souhaitent mettre en place dans l’historiographie française une analyse de l’économie de la guerre navale, très présente chez les historiens britanniques, en particulier depuis la parution en 1989 du célèbre ouvrage de John Brewer, The Sinews of Power.
     Volontairement très ouvert, il présente tour à tour comment la piraterie de l’époque hellénistique doit être comprise comme une activité de prédation maritime et non pas seulement analysée en termes de guerre sur mer ? Quelles contraintes financières et quels enjeux politico-économiques ont présidé à l’activité navale fatimide en Égypte ? Ou bien encore comment le Parlement français, au début de la troisième République, n’a cessé de chercher à imposer à la Marine son contrôle, notamment financier, par l’intermédiaire des budgets ?
     Six études accompagnent composent la rubrique Varia : les marins hollandais et la navigation en Méditerranée au xviiie siècle ; la Méditerranée des chansons de marins de l’Europe du Nord-Ouest à l’époque moderne ; les officiers de marine britanniques et la Méditerranée au xixe siècle : un regard intime et singulier ; naviguer en Normandie littorale vers 1660 ; de l’Ancien Régime au Premier Empire : les officiers et les équipages de la marine militaire française ; la Grande Guerre sur mer : la Marine et les marins en guerre.

 

 

Manuel-Reyes García Hurtado & Ofelia Rey Castelao - Fronteras de agua

La saga des épaves de la Côte d’Albatre

Nov 16

     Si, dans l’imagerie populaire, le « Poilu des tranchées », symbolise la « der des der », il est néanmoins un aspect plus méconnu de ce conflit, à savoir « la guerre sur mer », que le GRIEME vous invite à découvrir dans ce quatrième volet de la « Saga des Épaves de la Côte d’Albâtre ». Environ 150 navires seront victimes des sous-marins allemands dans la zone côtière seino-marine, entre Le Havre et Le Tréport.
     Ainsi, le tome IV de la « Saga » pose un regard d’un siècle à l’autre et vous convie à une incursion dans le passé et vous invite à vivre l’instant décisif où le destin des hommes bascule vers la souffrance et l’infortune !

 

1 2 3